VGT15.png

image légende
tronc-7.jpg Port du végétal
ecorce_tronc_port_.jpg Tronc avec son écorce
hiver-3.jpg Les bourgeons en hiver
printemp-2.jpg Les bourgeons au printemps
feuille-6.jpg Les feuilles
fleur-8.jpg Les fleurs
fruit-10.jpg Les fruits

Description du végétal :

C’est un arbre qui peut atteindre 30m de haut et 1 m de diamètre. Il peut vivre de 150 à 200 ans.
Les feuilles caduques sont opposées, longues de 20 à 30 cm. Elles sont composées de 7 à 15 folioles en forme de lance,dentées, et sans poils. Les feuilles apparaissent tardivement (mai-juin) et leur chute se fait en début d’hiver.
Son écorce, tout d’abord lisse et verdâtre, devient progressivement grise et fissurée (petites crevasses).
Bourgeons de 1 cm, sont opposés, souvent en haut des rameaux. Ils sont ovales, en forme de dôme, noirs à brun très foncé (voir photographie). Ils permettent de reconnaître le frêne en hiver.
Le frêne commun fleurit au bout de 30-40 ans, sa floraison a lieu en avril-mai, avant que n’apparaissent les feuilles. Les fleurs tirant sur le rouge sont dépourvues de pétales. Elles comportent seulement 2 étamines et 1 pistil. Elles sont regroupées en inflorescence. Leur pollinisation s’effectue par le vent et se fait entre deux individus différents.
Les fruits sont secs et indéhiscents (fruit qui ne s’ouvrent pas pour laisser tomber ses graines), sont regroupés en grappe de 10 à 20. Ils sont formés d’une seule graine avec une excroissance en forme d’aile. Leur dissémination se fait par le vent. Ces fruits persistent sur les branches pratiquement tout l’hiver.

Maladies :Un champignon pathogène (Chalara fraxinea), il provoque un dessèchement des rameaux âgés de 1 à 2 ans.

Utilisation par les animaux :

Il peut servir de support aux nids de certaines espèces d’oiseaux

Utilisation par l’Homme :

Le feuillage du frêne, une fois séché, est utilisé en fourrage pour les chèvres et les moutons dans les régions où les pâturages sont rares en hiver.
Le bois du frêne est élastique à longues fibres, résistant et se courbant facilement après étuvage. Il sert actuellement, à la fabrication des skis, rames, raquette de tennis, queues de billard. Il est également utiliser en menuiserie et ébénisterie. C’est un bon bois de chauffage.
Ses feuilles, légèrement fermentées, donnent une « limonade de frêne », la frênette.
Le pollen est allergène (provoque des allergies).
Les feuilles de frêne, anti-inflammatoires et diurétiques sont donc toute indiquées pour soigner les rhumatismes, l’arthrose, la goutte, les problèmes de rétention d’eau et d’œdème, utilisées comme anti coagulant et anti agrégant plaquettaire. C’est aussi une aspirine.
Et son écorce a des propriétés fébrifuges (fait baisser la fièvre).

Fiche réalisée le 16 décembre 2012 par Anthony LECERF.