VGT9.png

Image Légende
IMGP0875.jpg Port du végétal
IMGP0874.jpg Tronc avec son écorce
brgs_hiver.jpg Les bourgeons en hiver
brgs_pringtemps.jpg Les bourgeons au printemps
IMGP0869.jpg Les feuilles
IMGP1656_-_Copie.jpg La fleur
IMGP0871.jpg Les fruits

Description du végétal

-C’est un arbrisseau de 1 à 10 m de haut.
-Les feuilles sont caduques, opposées, ovales, finement dentées et virant au jaune en automne. Les nervures sont très apparentes et celles du dessous sont plus pâles, pubescentes, elles sont aussi arquées.
-L’écorce est lisse, brun foncé, luisante et peut-être fissurée sur les tiges âgées. Les rameaux se terminent souvent en épine (voir photographie « Bourgeon en hiver »).
-Les bourgeons d’un brun violacé sont parfois pubescents.
-La floraison se fait de la fin du printemps au début de l’été (mai-juin). Les fleurs sont vertes-jaunes, très parfumées. Elles sont groupées par grappes de 5 à 10 fleurs. Les fleurs sont unisexuées (possédant soit des étamines soit un pistil), à 4 pétales. Elle sont pollinisées par les insectes.
-Les fruits mesurent de 6 à 10 mm de diamètre, ce sont des drupes (fruits charnus à noyau comme les cerises, les prunes) vertes, devenant noires à maturité. Ces drupes contiennent 4 graines, et sont toxiques.

Utilisation par les animaux

C’est la plante hôte du papillon citron Gonepteryx rhamni. La présence du mâle jaune vif indique la présence du nerprun purgatif dans les environs.

Utilisation du végétal par l’Homme

Autrefois les baies entraient dans une préparation pour obtenir une couleur nommée vert-de-vessie qui était utilisée pour les enluminures.
Son bois dur, compact d’un brun rougeâtre griffé de jaune était autrefois recherché pour ce côté flammée afin d’être utilisé en boissellerie (fabrication d’objets en bois).
L’écorce et le fruit ont une action laxative utilisé dans les cas de constipation, d’hémorroïdes ou suite à une opération ano-rectale, pour assurer des selles molles. Mais leur toxicité fait qu’il est moins utilisé de nos jours.

Fiche réalisée le 24 janvier 2013 par Morgane ZAREMSKI et Marion RUCHOT.