VGT13.png

image légende
port-8.jpg Port du végétal
tronc-6.jpg Tronc avec son écorce
hiver-2.jpg Les bourgeons en hiver
printemp.jpg Les bourgeons au printemps
Les feuilles
fleur-7.jpg Les fleurs
fruit-9.jpg Les fruits

Description du végétal :

Arbuste mesurent 0,50m à 3 m. Ses rameaux possèdent des épines.  Les jeunes pousses de l’année, légèrement duveteuses, d’un vert tendre.
Feuilles sont petites, ovales, souvent pubescentes (possèdent des poils) sur les nervures de la face inférieure et finement dentées
L’écorce est un peu noirâtre. Les bourgeons des fleurs sont globuleux et jaunâtres, ceux des feuilles brun-noir.
Les fleurs blanches apparaissent entre mars et avril avant les feuilles. D’une taille de 15 à 20 mm elles portent 5 pétales blancs et beaucoup d’étamines. Elles sont très mellifères.
Les fruits de couleur violette à noirâtre sont astringents et très âpres tant qu’ils n’ont pas subi les premières gelées d’automne.

Maladies :Arbuste très résistant au froid, puisqu’il survivra à des gels de l’ordre de -30°C

Utilisation par les animaux :

Il est très utilisé pour former des haies infranchissables pour le bétail car il possède des épines.
Les oiseaux se nourrissent de ses fruits, et dispersent les graines.

Utilisation par l’Homme :

Le prunellier a des fruits riches en vitamine C. Ses fruits sont aussi utilisés comme remède contre les constipations.
Cette préparation est indiquée également comme diurétique et dépuratif contre les affections de voies urinaires, l’hydropisie, les rhumatismes, la goutte, l’obésité et le diabète.
C’est un porte greffe possible pour le prunier, le pêcher et l’abricotier, son bois est très dur, il était utilisé comme bois d’œuvre et pour la confection des cannes.
Les prunelles sont peu consommées fraîches car très astringentes, elles sont souvent utilisées pour la fabrication de boissons alcoolisées telles qu’un vin, une eau-de-vie ou encore une liqueur de prunelles.

Recette : Compote de prunelles pour 4 personnes

500 g de prunelles, 25 cl vin blanc, 150g sucre en poudre, 2 verres d’eau, 1 bâton de cannelle, zeste d’un citron non traité, une pincée de sel, une tasse de crème fraîche.
Laver les prunelles et les égoutter. Dans une casserole mélanger tous les ingrédients après avoir dénoyauté les prunelles. Mettre à cuire à feu doux. Lorsqu’il n’y a plus de liquide, passer à la moulinette et servez cette compote accompagnée de la crème fraîche.

Fiche réalisée le 10 janvier 2013 par Marion RUCHOT.